Critique du roman Moustique Lagrogne – Le Trésor de Phil Courtelame d’Anne-Laure Rique

Les nouvelles pérégrinations de Moustique Lagrogne nous mènent vers Le Trésor de Phil Courtelame. Au menu, des mets plus ou moins gourmands, au sein d’une aventure où se mêlent appétit et appât du gain.

Le Trésor de Phil Courtelame

Grenadine et Moustique Lagrogne, la sœur et le frère, sont appelé(e)s pour leur formation d’apprenti(e)s-capitaines à bord du Bristol. Le navire mené par leurs héros Anne Bonny et Jack Rackam. Ami du père des 2 enfants. La première partie leur permet de découvrir divers rouages et de nous amuser. D’ailleurs du point de vue de l’humour, Le Trésor de Phil Courtelame en rajoute une couche avec les noms de ses protagonistes. Entre références et jeux de mots, comme Mo Bidique. On vous laisse évidemment découvrir les autres.

Tout s’avèrera cependant loin de n’être que de la rigolade. Surtout lorsque le patronat décide de passer un cap, que dis-je une péninsule, au niveau de ses pillages. Finis les petits larcins, un gros coup est désiré. Encore faut-il en un trouver un.

Le Trésor de Phil Courtelame

Nous évoquions la gourmandise présente dans Le Trésor de Phil Courtelame. Justement, celle de Moustique sera la clé guidant vers ce fameux gros coup. Ses chapardages en cuisine l’amenant à se trouver une cachette pour goûter à ces victuailles. Et c’est là qu’il fera la rencontre de Spiruline. Au –delà de son prénom, on vous cachera son identité. Il est préférable de l’apprendre de votre propre chef. Tout comme leurs échanges. Sachez néanmoins qu’on l’apprécie grandement et aussi vite que celle-ci s’attache à Moustique et vice-versa. L’étonnement est même fort tant cette accroche est si rapide. Aaah la fougue de la jeunesse !

On passe en navigation rapide pour ne rien gâcher, mais via cette rencontre, Jack saura que Le Trésor de Phil Courtelame n’est pas loin.  Nos jeunes ami(e)s se trouvant ainsi en danger, tant il ne reculera devant rien. Le ton change. L’action prend le pas, tout autant que la tension, l’émotion et les relations. Avant qu’une véritable chasse au trésor ne bouleverse la donne. Avec toute la dimension réflexion pour réussir à déjouer les pièges tentaculaires.

Mais le vrai piège est-il celui si visible que l’on combat ensemble, à l’instar de l’illustration de Victoria Maderna ? Très jolie et pouvant laisser songer à une entraide de l’ensemble d’un groupe. La lecture démontrera que tout n’est pas si simple et vous en apprendra même sur une situation de cette couverture.

Le Trésor de Phil Courtelame

Conclusion

Humour, aventure, rebondissements, une histoire ni mauvaise, ni pire atroce, mais plutôt de grande qualité. Le Trésor de Phil Courtelame comportant tout ce que l’on attend d’un tel univers. Sans pour autant deviner les événements à l’avance.