Pourquoi il ne faut pas revendre sa PS3 tout de suite

Les consoles de nouvelle génération sont là. Enfin… en théorie. Parce que dans les faits, c’est mission impossible pour trouver une PS4 en magasin ou même en ligne. Quoi qu’il en soit, vous n’êtes pas à quelques semaines près et vous vous apprêtez à mettre en vente votre PS3 pour financer l’achat de sa grande sœur ? J’ai bien peur d’avoir une mauvaise nouvelle pour vous : NE FAITES SURTOUT PAS CA MALHEUREUX !

Plus sérieusement et après y avoir bien réfléchi, j’en arrive à la conclusion qu’il est urgent d’attendre, et que la PS3 n’a pas encore dit son dernier mot. Voici pour moi les principales raisons qui vous pousseront à conserver votre PS3 encore pour quelques mois :

La PS4 n’est pas rétro-compatible

Eh oui ! En raison d’une architecture interne radicalement différente, la PS4 ne comprend pas grand chose au langage de programmation de la PS3, ce qui fait que malgré une puissance bien supérieure, elle est incapable de lire vos anciens jeux PS3.

Du coup, il n’est plus possible d’employer la même technique qu’en 2007, lorsqu’on revendait sa PS2 pour acheter une PS3 day one, tout en se disant que les jeux PS2 seront de toute façon encore plus beaux sur PS3. La nouvelle de la non rétro-comptabilité de la PS4 nous oblige à faire un vrai choix : soit on garde son ancienne console, soit on dit adieu à sa logithèque 🙁

Upgrade PS3 PS4

Il existe en réalité deux solutions à ce problème : la première est le portage de jeux PS3 sur PS4. En effet, certains éditeurs proposaient récemment de convertir une petite liste de jeux PS3 en leurs équivalents PS4 pour moins de 10 Euros. D’autres éditeurs, comme Square Enix, prévoient plus radicalement de ressortir leurs succès PS3 dans une version améliorée sur PS4. Ca sera bientôt le cas de Tomb Raider qui s’offre une Definitive Edition à paraître le 28 janvier sur PS4. Mais ce genre d’initiatives reste très rare.

[youtube]hnKgX29AnN4[/youtube]

La deuxième solution s’appelle Gaikai. Ce service de jeux vidéo dans le cloud (ou cloud gaming) racheté en 2012 par Sony permettra à terme d’étendre considérablement le catalogue de jeux de la PS4 en rendant disponibles (et non pas compatibles) des milliers de jeux des générations précédentes (PS3, PS2 et même PS1) via le streaming. La PS4 se contente alors d’afficher le flux vidéo alors que les calculs sont effectués sur le serveur distant de Gaikai. L’idée est révolutionnaire et sera certainement bénéfique à terme, mais nous n’y sommes pas encore et ce service ne sera disponible que courant 2014 aux Etats-Unis. Plus tard en Europe…

Les jeux PS3 n’ont jamais été aussi bons

La deuxième raison pour laquelle il faut pour l’instant garder sa PS3 est que le catalogue de cette dernière est bien plus fourni que celui de la PS4, surtout en ce qui concerne les jeux de qualité.

Le millésime 2013 de la PS3 a été exceptionnel et les éditeurs ont continué à soutenir cette console alors qu’elle vivait ses derniers mois en tant que console phare. L’exemple le plus flagrant est celui de Konami qui a préféré attendre l’année prochaine pour décliner sa franchise PES sur la PS4. La faute certainement à une console trop jeune et un coût de développement trop élevé face à un nombre de consoles en circulation limité.

On a vraiment l’impression que les studios de développement sont arrivés à tirer le meilleur de la PS3 dans le courant de l’année 2013, avec des réalisations aussi saisissantes que Bioshock Infinite, GTA V, The Last of Us ou Assassin’s Creed IV. Il ne faut pas oublier qu’à chaque nouvelle console, les développeurs doivent adapter leurs outils et les moteurs des jeux aux performances d’une machine à l’architecture inédite. Cette adaptation peut prendre plusieurs années et c’est pour cette raison que les jeux d’une console en fin de vie sont toujours plus beaux par rapport à des jeux de lancement.

Rentabiliser le PS Plus

Dernière raison et non des moindre : avec l’acquisition de la PS4 vous allez certainement (si vous ne le possédiez pas encore) prendre un abonnement au PlayStation Plus. En effet, ce dernier est le sésame obligatoire pour avoir accès au jeu en ligne et aux fonctionnalités avancées sur PS4.

PS Plus

L’un des avantages principaux du PS Plus est que chaque mois, il donne accès à une sélection de jeux complets en téléchargement gratuit. Ces derniers sont connus à l’avance et sont généralement différents d’une console à une autre. Par exemple pour le mois de janvier 2014, les jeux offerts aux abonnés PS Plus sont : Soul Sacrifice et Blazblue Continuum Shift Extend sur PS Vita, DmC Devil May Cry et Borderlands 2 sur PS3, et enfin Don’t Starve et Resogun sur PS4.

Cette offre de jeux disponibles gratuitement fait que l’abonnement annuel au PS Plus est généralement rentabilisé au bout du deuxième mois pour une seule console. Mais dans le cas où on viendrait à posséder plusieurs consoles Sony en même temps, l’abonnement PS Plus devient très intéressant puisqu’il donne accès à 4 ou 6 jeux gratuits tous les mois !

Voilà selon moi pourquoi l’arrivée de la PS4 et le fait qu’elle ne soit pas rétro-compatible crée une situation très particulière. Ce n’est pas la remplaçante de la PS3 mais une console à part qui marque une rupture technologique, et qui va mettre du temps à bénéficier d’une ludothèque aussi riche et qualitative que celle de son ainée. Dans ces conditions, accrochez-vous à votre PS3 encore quelques temps, elle en a encore sous le pied 😉

  • Druknior

    Et Microsoft qui ose proposer une réduction (aux US) sur la xbox one si on leur ‘donne’ notre ps3… no comment.

  • En plus c’est un très mauvais calcul : pour 400$, tu peux soit garder ta PS3 et avoir une PS4 en plus, ou donner ta PS3 à MS et avoir une Xbox One :S Ca n’a absolument aucun intérêt !