Test du casque Bluetooth B&O Play H9i

La société danoise B&O PLAY a profité du récent CES 2018 à Las Vegas pour annoncer les deux casques Bluetooth qui prennent la relève des célèbres modèles H8 et H9 de l’année dernière. Etant donné que je préfère les casques circum-auriculaires (qui englobent le lobe), j’ai jeté mon dévolu sur le modèle H9i (499€), plus grand que le H8i. En voici le test et mon ressenti après une semaine d’utilisation intense !

B&O PLAY H9i

Première constatation : comme son prédécesseur le B&O PLAY H9i est superbe et ne laissera pas vos collègues indifférents ! Son design est épuré et ses matériaux sélectionnés avec soin. On trouve ainsi du cuir de vachette, de la mousse à mémoire de forme et de l’aluminium anodisé au niveau de l’arceau. Contrairement au H8i qui est doté de boutons physiques, le H9i ne compte quant à lui qu’un seul interrupteur pour la mise en marche, les autres commandes sont exclusivement tactiles au niveau de l’oreillette droite pour préserver le look épuré et élégant du casque.

Parlons justement des commandes tactiles : un petit tour par le mode d’emploi fut nécessaire car les commandes sont légèrement différentes par rapport à celles d’autres marques. On peut ainsi contrôler le volume ou passer à la piste précédente/suivante de façon classique, mais la surprise a été bonne de constater qu’on peut également contrôler l’annulation active de bruit (ANC) ou le mode « Transparency » par un simple glissement du doigt. Ce dernier mode permet de couper instantanément la musique et l’annulation de bruit de façon à entendre les bruits et conversations alentour. Très pratiques pour les annonces du conducteur dans les transports en commun ! A noter toutefois une légère latence lors de la mise en pause ou reprise de l’écoute.

B&O PLAY H9i

Au niveau du confort, le serrage de l’arceau est aussi efficace que discret. J’étais par contre moins convaincu par les écouteurs qui, du fait de leur forme parfaitement circulaire, n’englobent pas totalement l’oreille (qui elle est plutôt ovale !) et finissent par s’appuyer sur le lobe ou le haut du pavillon. On comprend l’intention de B&O PLAY de préserver une forme pure mais d’un point de vue morphologique je suis plutôt amateur des écouteurs ovales.

B&O PLAY H9i

On notera enfin trois nouveautés très appréciables du H9i par rapport au H9 : l’arrivée de la connectique USB Type-C, l’amélioration de l’algorithme d’annulation de bruit ANC plus efficace sur les voix humaines, et surtout l’amélioration de la batterie qui permet au casque de gagner environ 3 heures d’autonomie par rapport à l’année dernière. Sa nouvelle autonomie annoncée est de 18h (ANC activée) ce que j’ai pu vérifier en l’utilisant sans recharge pendant une semaine lors de trajets domicile-travail.

Conclusion

Le B&O PLAY H9i est le parfait successeur du H9 de l’année dernière dont il corrige beaucoup de défauts tout en conservant un design épuré et élégant. Il est ainsi doté d’une meilleure autonomie, d’un meilleur algorithme de réduction de bruit et d’une connectique moderne. Ses contrôles tactiles sont également bien pensés et permettent de passer rapidement en mode transparence. Je vous conseille toutefois de l’essayer avant de l’adopter car la forme circulaire de ses écouteurs ne lui permet pas de recouvrir totalement l’oreille, ce qui peut en gêner quelques uns.

Plus :

  • Design et matériaux superbes
  • Qualité sonore
  • USB Type-C
  • Autonomie améliorée
  • Annulation de bruit efficace

Moins :

  • La forme circulaire des écouteurs

Note : 4/5