Test de la GoPro Hero6 Black et de la fixation Jaws

Annoncée en septembre 2017, la GoPro Hero6 Black avait pour ambition de redonner ses lettres de noblesse à la marque californienne qui a pratiquement inventé le concept de l’action cam plus d’une dizaine d’années plus tôt. Nous verrons dans la suite de ce test ce qui distingue ce modèle de ses prédécesseurs, et nous nous intéresserons également à la nouvelle fixation Jaws, qui s’est montrée très pratique et polyvalente lors de mon test dans les rues de Paris.

GoPro HERO6 Black

Si vous avez suivi l’actualité des produits GoPro, vous remarquerez certainement qu’il est très difficile de distinguer la Hero6 Black du modèle précédent Hero5. Les changements les plus importants sont en effet invisibles à l’œil nu puisqu’ils comprennent un nouveau processeur interne plus puissant (GP1), la comptabilité avec la prise de vue en 4K60 pour les amateurs de hautes résolutions, ou en 1080p240 pour ceux qui préfèrent créer des ralentis très fluides. Mais le changement le plus appréciable est sans doute l’arrivée d’une nouvelle technologie de stabilisation d’image électronique, mais ça je vous en parle en images un peu plus loin dans ce test.

Comme je le disais plus haut, rien de bien révolutionnaire au niveau du design de la Hero6 Black : la caméra conserve le même look et son étanchéité jusqu’à 10 m sans besoin d’un caisson dédié, comme c’était le cas des premiers modèles de la marque. On retrouve également la présence d’une trappe amovible qui abrite la connectique USB Type-C. Enlever cette dernière permet par exemple de brancher une batterie externe pour augmenter l’autonomie de la Hero6 qui reste limitée puisqu’elle n’excède pas 80 minutes environ comme visible sur la photo ci-dessous. Notons également qu’étant donné la ressemblance de la Hero6 avec le modèle précédent, tous les accessoires de ce dernier restent compatibles, ce qui est une très bonne chose.

GoPro HERO6 Black

Je me suis donc empressé d’aller vérifier LA nouveauté que j’attendais le plus, à savoir cette fameuse stabilisation d’image électronique dont on nous a dit le plus grand bien. J’ai donc profité de ce joli dimanche ensoleillé pour faire un tour en vélo dans le 11ème arrondissement de Paris et soumettre la Hero6 aux vibrations de ses rues et ses pavés. J’ai utilisé pour cela la nouvelle fixation justement baptisée Jaws en raison de la pince de fixation qui a la forme de… mâchoires. On peut d’ailleurs fixer la caméra directement sur la pince ou au bout d’un long cou flexible d’une quinzaine de centimètres. Le grand avantage de cette fixation est qu’elle est très simple et rapide à mettre en oeuvre grâce à sa pince qui se fixe sur tout objets, y compris à la forme irrégulière, et ce jusqu’à 5 cm d’ouverture.

GoPro HERO6 Black

Revenons à mon test grandeur nature qui s’est avéré très convainquant. Comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessous, tout le passage sur le goudron est extrêmement stable au point qu’on penserait que je filme avec un gimbal ou tout autre dispositif de stabilisation à la steadycam… que nenni ! C’est également flagrant à la fin de la vidéo lorsque je traverse la Place de la Bastille et ses vieux pavés. Malgré le fait que le vélo vibrait énormément, la Hero6 parvient à délivrer une image stabilisée de très bonne facture. L’épreuve de feu est passée avec succès !

Conclusion

L’annonce de la GoPro Hero6 Black moins d’un an après la modèle précédent avait surpris, mais c’est finalement une très bonne initiative tant ce nouveau modèle embarque des nouveautés très appréciables par rapport à son aîné. On retrouve entre autres une compatibilité avec l’enregistrement en 4K60 et la prise de vue en HDR et RAW pour les photographes, ainsi qu’un nouveau processeur maison exclusivement dédié au traitement de l’image. Mais comme mon test grandeur nature l’a montré, c’est vraiment le nouvel algorithme de stabilisation électronique d’image qui m’a le plus séduit par sa performance (à condition d’accepter le crop de 5% de l’image qui ne m’a pas posé de souci). Il justifie à lui seul qu’on mette à jour sa Hero5 en Hero6 au plus vite !

Plus :

  • Stabilisation d’imagine très performante
  • Vidéos en 4K 60ips ou 1080p 240ips
  • Fixation Jaws simple, rapide, stable et polyvalente
  • Trappe amovible pour branchement d’une batterie externe

Moins :

  • Autonomie encore limitée
  • Trappe de connectique dure à ouvrir
  • L’audio est perfectible mais c’est une action cam

Note : 4,5/5