Mon avis sur Les 100 Visages de Soryan Nesh – 1. L’Affaire Torrène

Mon génial ami Maxime Fontaine poursuit tranquillement son parcourt d’auteur de livres jeunesse. Cette fois il est à l’origine de la nouvelle série Les 100 Visages de Soryan Nesh dont le premier tome – L’Affaire Torrène – a été publié en mars dernier. Je me suis précipité dessus histoire de vous donner mon avis sans spoil sur ces aventures à la croisée des genre, entre enquête policière et fantastique.

Les 100 Visages de Soryan Nesh - 1. L'Affaire Torrène

Les aventures de Soryan Nesh se déroulent à Paris. Cette première enquête fait d’ailleurs la part belle aux rues et recoins de la capitale. On y fait la connaissance de trois protagonistes hauts en couleur dont le fameux Soryan Nesh qui débarque avec grand fracas dans ce récit. On comprend très vite que ce détective n’est pas anodin et qu’il cache lui aussi de sombres secrets.

La première particularité de Soryan Nesh et la plus évidente, est qu’il est sans doute le meilleur détective au monde grâce à un don unique : il peut à la demande incarner un illustre personnage du passé, qui peut alors lui prêter main forte durant ses enquêtes et le sortir de situations périlleuses. Ces passages sont certainement les plus malins et les plus mémorables du livre. Personnellement j’adore ses transformations en Cyrano (qui le fait dialoguer en vers), et en fantasque Baron de Münchhausen !

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire et ses twists qui méritent le détour. Sachez toutefois qu’elle se déroule à un rythme effréné et qu’on commence à comprendre, au fur et à mesure du récit, l’origine (et les limites !) des pouvoirs extraordinaires de Soryan Nesh et de ces acolytes. Je vous recommande donc vivement cette série si vous êtes à la recherche d’un roman jeunesse (il est conseillé à partir de 13 ans). Sachez enfin que quatre tomes sont prévus, le deuxième arrivant le 22 août prochain.

Site officiel