Test du casque Bluetooth ANC Beoplay H9 3ème génération

Comme chaque année, Bang & Olufsen par le biais de sa marque BeoPlay profite du début de l’année pour annoncer une mise à jour de sa gamme de casques. Ici nous nous intéressons au casque supra-auriculaire sans-fil Beoplay H9 3ème génération que je teste depuis plusieurs semaines. Malgré un design qui rappelle son prédécesseur il renferme bon nombres de nouveautés intéressantes comme nous le détaillons dans la suite de ce test.

Bang & Olufsen Beoplay H9

Comme les années précédentes le BeoPlay H9 se distingue par son design à la fois épuré et sophistiqué. Son positionnement haut de gamme se vérifie à travers l’usage de matériaux de qualité comme du véritable cuir de vache pour l’arceau, du cuir d’agneau souple pour recouvrir les coussinets et de l’aluminium anodisé au niveau de chaque écouteur.

Comme l’année dernière l’interface au niveau de l’oreillette droite est presque entièrement tactile. Il suffit d’un mouvement du doigt pour mettre en pause et reprendre la lecture, passer au morceau suivant / précédent, ou ajuster le volume. C’est également sur ce coté que l’on trouve l’interrupteur d’allumage et d’appairage, la connectique de recharge (en USB Type-C) et la prise jack toujours utile en cas de batterie à plat.

Bang & Olufsen Beoplay H9

L’une des nouveautés du Beoplay H9 de cette année réside dans l’oreillette gauche. Celle-ci propose désormais un bouton unique qui sert à contrôler l’assistant Google. Un appui long permet de l’activer (l’équivalent du « OK Google ») afin de lui poser une question ou formuler une requête, alors qu’une pression courte permet de faire lire à la synthèse vocale les dernières notifications reçues, voire même y répondre via la dictée vocale.

Bang & Olufsen Beoplay H9

Enfin, j’ai pu apprécier deux nouveauté très importantes qui sont : l’amélioration du confort du casque, via l’augmentation du diamètre des écouteurs, ainsi que l’allongement – cette année encore – de l’autonomie de la batterie qui passe de 18 à 25 heures. Une amélioration qui se vérifie à l’usage puisque je n’ai pas pu épuiser le BeoPlay H9 après plus d’une semaine d’usage quotidien !

Conclusion

Ce BeoPlay H9 3ème génération est très perturbant car il ressemble à s’y méprendre au modèle H9i de l’année dernière. Mais quand on y regarde de plus près on découvre que malgré un design similaire, les deux casques sont assez éloignés par les caractéristiques. Ainsi, le BeoPlay H9 corrige grandement les manquements de son prédécesseur via un confort amélioré, une annulation du bruit optimisée, l’ajout de l’assistant vocal Google et surtout l’augmentation très appréciable de l’autonomie du casque.

Note : 4,5/5