Test du jeu de cartes Sneaky Cards

Si vous avez l’habitude des jeux de société classique, Sneaky Cards risque de vous décontenancer ! Une qualité certes, mais se confirme-t-elle d’un point de vue ludique pour tout le monde ?

Sneaky Cards

Cody Borst et Harry Lee ont confié une mission aux États-Unis, qui semble fonctionner. Le phénomène Sneaky Cards arrive donc désormais en France, avec un esprit peu commun chez les jeux de cartes et plus globalement de société. Tout simplement car une fois que vous aurez votre paquet, votre mission si vous l’acceptez, sera de remplir les objectifs donnés par ces cartes. Jusqu’ici, cela peut aller pour tout le monde. Cependant, là où les créateurs vont plus loin, c’est dans son aspect solo, poussant au communautaire.

Plus exactement, on ne réunira pas ses potes ou sa famille autour de ces 54 cartes, pour une partie d’on ne sait quoi. Son identité est bel et bien dans un premier temps solo, puisque c’est à vous la/le propriétaire, qu’il incombe de réussir ces défis. Mais justement, propriétaire vous ne le serez pas longtemps. Car une demande accomplie, signifie la transmission de la carte à une autre personne. Et par conséquent, elle doit désormais faire de même. En somme, il faut de base songer au fait que l’on ne conserve pas le jeu. Mais qui sait ? Peut-être aurez-vous l’occasion de recevoir et/ou trouver des Sneaky Cards, utilisées par autrui ?

Sneaky Cards

L’un des grands atouts du jeu, s’avérant la non disparition des cartes. Pour peu que les gens jouent pleinement le jeu. Un code d’identité pour chaque carte, permet ainsi de tracer sa route via le site Internet de Sneaky Cards. Ou encore de voir le chemin de chacune par l’application dédiée gratuite, sur Android et iOS. Sans omettre le partage des informations et photos sur les comptes des réseaux sociaux mis en place. De quoi ne pas faire que passer le message de cette opération ninja à sa/son voisin(e). Ce que l’on fait au début. Afin de générer une certaine émulation, cela est plus simple avec des proches. Mais des challenges ont le bon ton de nous pousser plus loin. En plaçant une carte à tel endroit, faisant qu’il y aura davantage de chances pour qu’une personne que l’on ne connait pas la déniche.

Cela peut même être directement lié à la requête d’une carte. Comme lorsque l’on se retrouve avec des inconnu(e)s dans un ascenseur. Le point en dehors du jeu qui est intéressant, est qu’il peut pousser à se parler, même un instant, entre personnes ne se regardant sinon même pas dans notre société si lugubre. Et pourquoi ne pas aller plus loin ? Autant vous dire que si l’on avait la carte « Prenez un selfie avec un inconnu », on choisirait scrupuleusement notre cible. Et l’on ferait en sorte de se connaitre particulièrement bien par la suite. Précisons qu’en effet, nous n’avons pas cette carte, qui pourtant existe. Sur les 54 d’un jeu, nous n’en avons que 6 pour réaliser cet article. Une de chaque type : Expérimentez, Imaginez, Pensez aux autres, Rencontrez, Surpassez-vous et Surprenez.

Sneaky Cards

On y remarque déjà des sujets amusants et des manières différentes de passer le témoin. Cependant, l’on ne peut évidemment pas vous affirmer que cela tient sur la longueur du paquet pour l’instant. Tout comme l’on ne connait pas l’intégralité des illustrations de Serge Seidlitz. Mais celles que l’on a pu voir ont su nous plaire, par leur style très amusant. Plus encore lorsque le ninja, au regard et à l’attitude souvent drôles, y figure.

Sneaky Cards

Conclusion

De son concept original, Sneaky Cards tire davantage que l’amusement des défis à réaliser. En faisant en sorte que l’on ne reste pas dans son cercle restreint, peuvent découler du jeu de véritables interactions sociales avec quiconque. Aussi bien à proximité, qu’à distance en suivant le cheminement de cartes passées par nos mains. Et tant que la motivation est là pour continuer, la rejouabilité est infinie.