Chronique comics Power Rangers Unlimited – Mighty Morphin Power Rangers T0

On a récemment pu découvrir ensemble Power Rangers Unlimited – Mighty Morphin T1, mais avant celui-ci sorti Power Rangers Unlimited – Mighty Morphin Power Rangers T0, chez Vestron. Qu’à cela ne tienne, partons en direction de l’espace-temps et du multivers, pour découvrir la base de cette double saga Power Rangers/Mighty Morphin. Ici avec un volume scénarisé par Ryan Parrot, supervisé et adapté en français par Fred Wetta, avec au dessin Moisés Hidalgo, Daniele Di Niculo pour le prologue, et aux couleurs Walter Baiamonte assisté de Katia Ranelli, ainsi qu’Igor Monti assisté de Sabrina Del Grosso. En sus des couvertures de Jamal Campbell.

Power Rangers Unlimited - Mighty Morphin Power Rangers T0

Au travers de cet épisode de lancement, se déploieront ensuite les 2 voies de cette nouvelle licence, ne nécessitant de connaître l’univers PR. En l’occurrence d’un côté on retrouvera Mighty Morphin, avec les rangers de la Terre à Angel Grove. Et d’autre part Power Rangers, avec les Omega Rangers, soit Trini, Zack et Jason dans l’espace.

Par conséquent, ce numéro nous fera suivre les aventures des 2 équipes en alternance. On vous fera grâce du prologue, à propos des évènements précédant le début de cette histoire, tant il y a à dire. Tirons-en que Lord Drakkon, un Tommy d’un univers parallèle ayant cédé à sa facette démoniaque, débarque sur Terre. Alors qu’il avait été vaincu, rétablissant a priori le cours de l’histoire.

Enfin ça, personne ne le sait vraiment. Ce qu’on ignore également, sont les raisons de son arrivée. Surtout qu’il semble terrorisé par quelqu’un.e ou quelque chose, mais quoi ? L’équipe tentera de le faire parler, ce qui donnera lieu à de forts moments de poker menteur. Dramatiques émotions à la clé.

Tandis que cet ennemi est prisonnier, un autre refait surface de plus belle : Lord Zedd ! Et ses Dark Rangers très originaux dans leur identité. Pour les accros de la licence, il y a de quoi halluciner. Leur puissance est dantesque et donnera lieu à des combats rangés, s’enchevêtrant progressivement… Et bien entendu aussi du plus massif, avec les Zords. Tout est au menu, néanmoins avec davantage de difficultés qu’avec la majorité des créations de Finster. Sans omettre les répliques piquantes et drôles durant ces batailles.

Power Rangers Unlimited - Mighty Morphin Power Rangers T0

De même à propos des Omega Rangers. Le trio pensait ramener une famille sur sa planète Gorvinos III, où finalement une terrible surprise les attend. Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, notre triplette en enquêtant sera confrontée à des ennemis censés ne même pas être des entités. Tandis que celle mystérieuse et se croyant mystique les confrontant par la suite, a de quoi faire peur…

Les inédites transformations de certains personnages, offrent une saveur visuelle de premier ordre. Innovation et à la fois plaisir, tant il y a de vraies baffes graphiques dans les idées. Les transformations des Dark Rangers en mettent plein les yeux. Pas que la première, où les 5 deviennent cette nouvelle version. On n’en dira davantage, tant il faut conserver ces découvertes.

L’ouvrage se clôturera par une galerie d’illustrations de Kristafer Anka et de Jamal Campbell, d’une grande variété. En plus de leur qualité.

Conclusion

Un départ hyper prenant que ce Power Rangers Unlimited – Mighty Morphin Power Rangers T0. On accroche directement aux péripéties des 2 escadrons, tout en voyant des surprises démentielles débarquer. De quoi être vert.e de ne l’avoir lu plus tôt !