Preview de Blacksad: Under the Skin après 2 heures de jeu

J’étais convié cette semaine à l’événement de présentation aux médias de Blacksad: Under the Skin. La version qui nous a été présentée était assez avancée pour qu’on puisse y jouer pendant près de deux heures. En tant que fan de Blacksad je ne pouvais pas louper cette occasion de vous raconter à quoi ressemblera l’adaptation de la fameuse BD en jeu vidéo.

Blacksad: Under the Skin

Comme déjà annoncé par le passé, ce sont les madrilènes de Pendulo Studios qui s’occupent de cette adaptation. Ce qui tombe doublement bien puisqu’ils partagent la même nationalité que les auteurs de la BD Blacksad (Canales & Guarnido) avec qui ils s’entretiennent régulièrement, mais aussi parce qu’ils se sont spécialisés en jeux d’aventure point and click avec notamment les sagas originales Yesterday (en test ici) et Runaway. Leur mission est cette fois-ci différente puisqu’il va falloir reprendre un univers existant à travers les 5 BD déjà publiées du célèbre détective privé.

Blacksad: Under the Skin

La mission est parfaitement réussie du point de vue de la fidélité à l’oeuvre d’origine puisque dès les premières minutes de jeu on constate que l’ambiance a été retranscrite à l’identique, à travers la modélisation très fidèle du héros et des personnages récurrents de l’histoire, mais aussi à travers la musique jazzy composée spécialement pour Blacksad: Under the Skin qui nous transpose dans le New York noir des années 50. Signalons également la très belle qualité du doublage, que ce soit en anglais ou en français. Certes la version testée n’étant pas finale, il subsistait quelques problèmes de synchronisation labiale mais gageons que ceci sera corrigé dans les semaines à venir.

Blacksad: Under the Skin

Manette en main le jeu se joue comme un point and click moderne avec quelques subtilités relatives aux phases d’enquêtes. Des QTE viennent ainsi jalonner le récit, histoire de retranscrire les séquences d’action ou les bastons auxquelles John Blacksad ne rechigne pas à participer. Le reste du temps on dirige le héros à travers le décor et on interagit avec les points d’attention signalés à l’écran pour recueillir des indices, déclencher des dialogues ou ramasser des collectibles.

Blacksad: Under the Skin

Deux éléments de gameplay m’ont particulièrement plu : d’abord le sens du félin qui permet de basculer dans une vue détaillée, et d’utiliser les sens aiguisés de Blacksad pour découvrir des indices en utilisant sa vue, son odorat et son ouïe très développés. Une fois ces indices recueillis on peut basculer dans l’interface de déduction, similaire à celle des derniers jeux Sherlock Holmes, pour associer les indices entre-eux afin de former une idée ou tirer une conclusion.

Blacksad: Under the Skin

Je n’insiste volontairement pas sur l’histoire du jeu afin de ne pas vous gâcher le plaisir de la découvrir. Je peux toutefois vous dire que, comme à chaque enquête de Blacksad, les apparences sont souvent trompeuses et de nombreux rebondissements et menaces viendront jalonner votre enquête. Quoi qu’il en soit le début du jeu est très prometteur et plus riche que ce que je pensais. D’après les informations que j’ai pu recueillir, les développeurs de Pendulo Studios utilisent le moteur Unity personnalisé afin de s’adapter aux besoins de l’équipe de développement. Enfin, sachez que le jeu est prévu pour une durée approximative de 12 heures.

Blacksad: Under the Skin sortira le 26 septembre 2019 sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC. Le jeu sera disponible dans une version simple et collector.